photo de diaporama

Les sites protégés

Retrouvez-nous sur le site web de notre nouvelle destination Sud Vendée Littoral.

Dans les Isles du Marais poitevin, il existe quelques écrins protégés par des mesures nationales en raison de la spécificité du paysage ou encore de la richesse de la faune et de la flore qui y vivent.

Le côteau calcaire de Chaillé-les-marais

Il bénéficie d’un arrêté préfectoral de protection de biotope car il est la limite méridionale de certaines plantes. On y trouve des orchidées, des plantes aromatiques sauvages, des papillons, des passereaux, des couleuvres. Il surplombe le marais et offre une vue sur les grands espaces quadrillés.

L’îlot de Chaillezais

Au cœur du bourg, à côté de la mairie, cet espace naturel est certainement l’ancien port marin de Chaillé-les-Marais. La butte qui s’y trouve serait l’emplacement d’une ancienne motte féodale qui défendait l’entrée du port. En suivant le sentier, vous découvrirez une toute autre perspective de l’église.

La héronnière du pain béni

Dans cette terrée, la plus grande héronnière du Marais poitevin s’est installée. A différents étages on y retrouve les cinq espèces de hérons emblématiques du Marais poitevin :

  • Le héron cendré
  • Le héron pourpré
  • Le héron garde-bœuf
  • Le héron bihoreau
  • L’Aigrette garzette

Sur place, un observatoire vous permettra de les regarder en toute discrétion. Conseil : allez-y en soirée ou tôt le matin !

Le bois des laves

Cette « terrée » de frênes têtards est inondée en hiver. Ce petit coin de verdure agrémenté de ponts de bois vous incite à une petite balade bucolique. Espace pique-nique et pêche sur place.